Notes aux auteurices

Les propositions d’articles ou de dossiers sont envoyées au secrétariat de rédaction de la revue par mél à :

mshpn-cahiersdugenre(at)mshparisnord.fr

Elles sont soumises à une double évaluation en double aveugle (auteurices et expert·es anonymisé·es) selon une grille d’évaluation.

 

Proposer un article

Un article soumis aux Cahiers du Genre ne doit pas avoir déjà fait l’objet d’une publication en français (papier ou électronique) et ne doit pas être proposé simultanément à une autre revue.

Une fois l’article proposé aux Cahiers du Genre, l’auteurice ne doit pas le retoucher avant d’avoir reçu l’avis du Comité de lecture.

Une fois l’article accepté, l’auteurice ne doit pas mettre en ligne sa version éditée avant un an (durée de la barrière mobile sur Cairn).

La page de titre doit comporter les nom, prénom, institution d’origine, adresse postale, téléphone, mél de l’auteurice.

Bibliographie, notes et annexes incluses, l’article ne doit pas dépasser 45 000 signes (sont comptabilisés comme signes : les caractères, la ponctuation, les blancs et les notes de bas de page, tableaux et graphiques).

L’article doit être accompagné d’un résumé de 600 à 700 signes et d’une biographie de l’auteurice de quatre à cinq lignes. Elle situe l’auteurice sur le plan institutionnel, décrit brièvement ses intérêts scientifiques et indique au maximum deux références bibliographiques.

La rédaction se réserve le droit de changer les titres et intertitres des articles.

Consignes

 -1. Le texte ne doit pas comporter de feuilles de style, ni d’enrichissements tels que gras ou soulignés. Les titres et intertitres sont hiérarchisés.

2. Les tableaux, graphiques sont numérotés, portent une courte légende et les sources sont précisées. Les graphiques doivent être enregistrés en image word. Chaque tableau, graphique doit s’inscrire dans un rectangle d’un maximum de 10 cm x 18 cm.

3. Les italiques : les titres d’œuvres et de journaux cités dans le texte, mots en langue étrangère, mises en relief, etc.

4. Les citations sont en italiques et signalées par des guillemets. Les sources sont indiquées

5. Les sigles sont développés lors de leur première apparition.

6. Les notes (avec appel de note automatique en exposant et sans parenthèse) sont placées en bas de la page et numérotées en continu.

7. Les références bibliographiques complètes sont classées par ordre alphabétique d’autaires et regroupées à la fin du texte. Elles font l’objet d’un appel dans le texte (Durand 1996) ou (Durand 1996 ; Dupont 2004).

Les références sont présentées de la façon suivante :

Pour un ouvrage : Dupont Andrée (2004). Titre. Ville, Éditeur.
Pour un article : Dupont Andrée (1996). « Titre de l’article ». Nom de la revue, volume (numéro) : 7-9.

8. Les URL de pages Internet doivent être vérifiées jusqu’au dernier moment avant la publication et doit être mentionnée la date de consultation sur le modèle suivant : URL : http… (page consultée le 21/07/2022).

Tout texte non conforme à ces recommandations ne sera pas mis en lecture.

Ecriture non sexiste

Nous recommandons aux auteurices une écriture non sexiste et faisons le choix de ne pas donner une liste fermée de consignes. Nous souhaitons que l’écriture, dans notre revue, témoigne d’évolutions qui sont à l’œuvre dans la recherche au fil des controverses susceptibles de remettre en cause des choix antérieurs, ou de manifester des choix divers en fonction des cadres théoriques de référence. Les auteurices trouveront ci-dessous un état des lieux des pratiques en la matière.

Conseils de la revue pour une écriture non sexiste à télécharger :

Copyright

Pour tout article publié dans les Cahiers du Genre, l’autaire cède, à titre exclusif, les droits de publication (en français ou dans toute autre langue), pour tous pays et sur tous supports (papier, Internet, support numérique). Si l’autaire souhaite publier tout ou partie d’un article dans une autre revue, un livre ou tout autre support, il/elle doit en demander l’autorisation aux Cahiers du Genre.

ContratAutaireCDG